Aurore..

Etre créatif

Ce n’est pas forcément

Ecrire un poème, une musique,

Faire un enfant,

Un tableau, une statue…

…C’est aussi se mettre dans un état où 

La vérité peut entrer dans l’existence…

…Tout bouleverser

…Tout auréoler

Aussi.

On n’arrête pas

Degas avait raison de dire qu’« il faut décourager les arts ».

Les hommes qui doivent créer créeront en dépit de tous les obstacles.

Ce sont des hommes-fleuves : on n’arrête pas les fleuves.

On n’arrête pas la beauté en marche.

On n’arrête pas ce qui doit advenir…Nan 

De l’ordonnancement..

 

« Ordonner une cave à vin, c’est se livrer à un acte de foi dans l’avenir. »

J’aurais pu trouver ces lignes de Sansot idiotes..

Il y a peu de temps encore… 

Mais il y a des échos

Si sonores…

Parfois.

Faire péter les a-priori,

Revenir sur des certitudes,

Oser comprendre

S’interroger

C’est avancer aussi.

Pour ce faire, mieux vaut tout de même

Rencontrer une âme

Qui attend le même

Train que vous.

Qui laisse ses valises reposer

Et s’embarque

Le coeur léger

Vers une destination

Improbable

Aux yeux des autres passagers..

Note de service..

Note

-bien différente de « la notte,la notte.. »du week end à Rome de Daho Etienne, hélas !-

A mon/ mes commentateurs opposants

Violents -apparemment-

Vos nauséabondes gentillesses, je ne les lis pas!

Quand bien même serai-je masochiste, 

Un gentil médiateur de site m’évite tout émoi, 

-Au vu de mon petit coeur fragile-

Et vous envoie périr au fond de ses cachots, avec les rats jolis.

Mes doux agneaux,le printemps va faire remonter la sève pour vous aussi,( si vos canaux intérieurs ne sont toutefois pas trop encrassés de venin et de fiel),

Occupez-vous vite à aimer quelque donzelle,

(si vous savez encore ce que ce mot  veut dire),

(si vous savez encore avoir assez de soleil en votre …coeur (?))

(et ailleurs!)

 Au lieu de perdre votre temps à haïr et mépriser,

Quiconque s’évertue à penser et à écrire..

.. « En liberté !!  Yeah..!! »‘

Miss you..

Je t’ai manqué

Souvent

Dans les visages d' »Avant »

Ange blond adolescent

Beau brun évanescent

« bottés en touche »

Pour une mouche..

De rien.

« Manquer » peut être un passe-temps

Divin

Et si l’on ne disait

Plus rien..

Puisque tous nos échanges

« coulent de source »

A la verticale

A l’horizontale

Selon les lois

De la diagonale

Des fous

Devins..

Divin Bacchus dans ton repère Olympien,

« Pourquoi tu m’as visée ? »

Pourquoi, tu me disais..

J’étais bien avec les végétariens…

Enfin…

En faim, ne plus manquer de rien..

(Miss you Alain) 

Des Cons… et de la Vie

La vie aime la conscience qu’on a d’elle.
René Char..

La vie aime la confiance qu’on a en elle.

Camille

Parce que Conscience

et Confiance

« Fiance, iance.. »

(Merci écho !- des savanes ou des bureaux)

Sont soeurs jumelles..

Parfois.

Et que le « con »,

Qui n’est pas la seule propriété d’Irène,

Peut aussi vouloir dire « avec », 

Quelquefois..

Pour elle et ce qu’elle nous dit encore..

Plus encore que la beauté, la certitude de la beauté.
Michèle Desbordes (La demande)

Cette auteur(eu), décédée il y a peu, a écrit ce texte sur Camille Claudel, lorsque son gentil frère et toute sa gentille famille ont  décidé de l’enfermer suite à sa « folie « , sa passion extrême pour un être doué mais « pas à la hauteur  » d’un amour…  surdimensionné.

La création ne règle pas tout. Elle catalyse les souffrances en boules de beauté. Reste à vivre au quotidien la désespérance de n’être pas aimée. Tu n’as pas pu, ma consumée.

Oui,Camille, ne pas déserter les voies de la foi obstinée en ce qui nous dépasse et nous porte tous, si nous ne sommes pas devenus tout à fait sourds, pas tout à fait.