The tree of life

Même si on ne croit pas

Même si on dort parfois

Lors des images de synthèse

Et des reptiles d’un autre temps

Même si la mâchoire de Brad

Est parfois trop crispée..

Même si on doit

Sur le paillasson

Poser sa raison,

Cette phrase :

« Ce que je veux, je ne le fais pas »

Percute là où ça pleure..

Alors pour tout ça et tout le reste :

Allez-y !

Nettoyage intérieur garanti.

Luchini etc..

« Luchini est obsédé par la mort.. »

Comme tous les gens qui réfléchissent sur leur sort, non ?

Luchini déguste La Fontaine

Au style fin et délicat

Lucchini en fait des tonnes  avec l’ours lourd

Et on aime ça.

Luchini a de l’esprit

Et il séduit les femmes, lui.

Mieux vaut jouïr avec son ouie

Parfois.

Les rustres n’habitent pas tous des cavernes

Il est des suites modernes

Où le sauvage est paré des plus beaux habits..

Cela n’en fait pas un gentleman,

Bien loin de là..

Entre les ouistitis et les caïmans, pour les maîtresses du RPI

J’avais déroulé quelques couplets intermédiaires..

Vous pouvez piocher dedans !

  » (…)

Le takin rêvait à son Tibet

Et cherchait dans la foule

Un moine qui lui enseignerait

La Sérénité.

Les ibis rouges flamboyaient

Comme dans les contes persans…

Etre léger a des aspects plaisants.

Les orangs-outangs mâchouillaient des pousses de bambou,

L’air absent..

Nourris, logés ad vitam aeternam

C’est rassurant…

Mais…

Ne manque t-il pas, quelque part,

La petite flamme de la liberté ?

Dans leur regard parfois,

La réponse on croit deviner …

(…)

Derrière les herbes, telle une star,

La  panthère se planquait :

Pas envie de se montrer..

Des fois que « Voici » la pisterait..

 (…)

Cinquième degré…

Comprenne qui pourra….

Moi qui déteste les lignes jaunes

En général

Et dans  les aéroports US en particulier

Quand tu es en stand by pour les îles

Interdiction de les franchir sous peine de sanctions

Même pour aller pisser

Les braillements de gardiens hystériques

Pendant qu’on désinfecte l’avion

De ces cochons de  Frenchies

A San francisco ou L.A.

Pendant qu’ils embarquent,

Les « Winners »

Pacifiques..

Pour se dorer sous les palmiers

Et exporter

« La Civilisation »,

La vision qu’ils en ont,

A des gamins qui, avant eux,

Aimaient plus grimper sur des manguiers,

Que fréquenter des hôtels meublés…

Tout n’est que jeux de miroirs,

Réflexion à perpétuité….

Leçons faciles à donner

Par un pays qui devrait surtout

S’amender

D’une certaine façon de vivre

Et de se comporter

Qui n’a plus lieu d’être

Depuis déjà trop d’années.

Ce que j’en dis….

Les garçons (beaucoup trop de)

Et ce, depuis la maternelle, 

Se battent, se jaugent, s’humilient,

Pour savoir à qui aura la plus grosse,

La plus belle….

Bille,

Moto,

Voiture,

Femme, 

Maison,

Fortune, 

etc…..

 D’où leur recherche effrénée de « Pouvoir » 

Avec tout ce qu’il implique de « Privilèges »..

 

Duperies….