Un acte engagé

« Mais malgré tout continuer d’écrire ! Comme si c’était le seul et le dernier moyen de faire (re)vivre tout ce qui ne se peut plus.

Comme un acte engagé, un acte de résistance… Banzaï ! »

Oui, Marchand , tu vois cela comme ça, comme moi…Non comme de la couture ou du bouturage..

Mais faire de la couture n’est-il pas un acte engagé ?..

Marquises

Hormis de rares cas, l’écriture laisse derrière elle des terres brûlées.

Les proches veulent bien de la gloire mais pas du temps passé. A peaufiner un texte, le faire vibrer.

En ces temps de crise et du tout accessible, permettez-moi de douter.

Brel, emmène-moi dans tes Marquises, on peut y pleurer à loisir, doucement.

Je crève de ce monde de cire et de faux sentiments.

Ca va passer, tout passera, c’est le printemps.