« Un lycée côté jardin », extrait : « l’enfant modèle »

Un sourire trop grand, un rire trop lourd, il portait sur son visage sans âge, les marques de ceux qui ne sont pas tout-à-fait de ce monde.

Ses longues jambes embarrassées, ses cheveux blonds ébouriffés, ses chandails rouges usés faisaient hurler de rire les élèves de cette classe de première C d’un lycée ‘sans histoire’.
Ils l’avaient surnommés « Duduche », en toute amitié..

Au cœur de juin, il étudiait, toujours et encore, au beau milieu de la bibliothèque désertée. Dehors, la drague faisait rage : autour du filet nouvellement dressé, on acclamait les prouesses des volleyeurs. Les filles riaient trop fort. Les garçons, étrangement ivres, se rattrapaient souvent à une hanche… le soleil s’étirait.

Seul, perdu dans la bibliothèque sombre, il lisait. Ses mains en couronne semblaient protéger la couverture d’un livre intitulé ‘Le rouge et le noir’.

Sarah le retrouvait, tous les mardis et jeudis après-midi à dix-sept heures, pour le sempiternel cours de Latin. Le dernier du jour, le sacrifié des plannings.

Duduche était là, toujours en avance, toujours droit comme une asperge en boite contre le mur crépité jaune sale. Aussitôt la porte ouverte, il s’avançait pathétique, mécanique vers sa rangée.
Sa rangée unique. Son rang premier. Sa destinée.

Une réflexion sur “« Un lycée côté jardin », extrait : « l’enfant modèle »

  1. Lmdef dit :

    Quand certains nous offrent des leçons de vie, il y en a d autres qui nous donnent des exemples de l inverse…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s