L’ENVERS DU DECOR (5)

Prof, je travaillais du lundi au samedi. Finissais souvent tard : toujours un truc à faire pour boucler la journée.
Echanger autour d’un élève, rechercher « Le » passage, mais si, celui qui les avait « tant émus » l’an passé, dans quel bouquin, bon sang? Garnier, Nathan? Qui c’est qu’a pris le spécimen dans mon casier?

CPE, c’était la semaine entière, plus des semaines de garde pendant les vacances (la scène de surveillance des alarmes, du courrier, des dossiers en souffrance dans « le Lycée », c’était pas du pipeau !). Le jour de la sortie, plus tard que tout le monde, quand le dernier rattrapé du Bac s’est bien remis de son évanouissement, quand les inscriptions sont quasi engrangées. Les bilans tirés.

La reprise plus tôt que tout le monde, en Août, pour préparer la rentrée et là j’avoue, c’était un peu plus raide…Les bahuts déserts ont des charmes infinis, mais quand il fait un plein soleil, toujours eu envie d’aller voir ailleurs si j’y suis…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s