Le syndrome du Playmobil

 

syndrome-playmobil

ÉLODIE POUX : LE SYNDROME DU PLAYMOBIL

Si vous avez été instit de maternelle, dame de cantine, animateur de centres aérés

Si vous avez été mère au bac à sable, déliquescente à souhait, rongeant son frein des heures durant devant les seaux, les pelles et les toboggans,

Spectateurs effondrés de spectacles pour enfants désolants, (les spectacles s’entend… quoique!)

Victime collatérale de chats « trop mignons » ou d’enfants zadorables,

Célibataire endurcie à l’horloge biologique clapotante,

Ou tout simplement sensible à un humour sans principe de précaution,

Si vous aimez quand le spectacle se joue aussi dans la salle,

Vous aimerez Élodie Poux et sa verve impitoyable, ses costumes bariolés, ses mimiques « comme si on y était » (dans la cour d’école, à la plage, sur le banc du jardin public…).

Elle possède un abattage étonnant, une énergie manifeste, une palette de personnages bien timbrés. Bref, vous passerez une heure à rire quasi sans arrêt, ce qui est bon pour le foie, la rate et l’estomac, comme dirait le bon docteur Osakawa. Ce qui est bon à prendre par les temps qu’ils nous font et qu’on se fait !

elodie-poux

Courez zaux Feux de la Rampe, elle vous y attend avec joie !

Camille Arman

a-de-arman (2)

 

 

 

 

 

 

Les feux de la rampe

34 Rue Richer, 75009 Paris

01 42 46 26 19