TAHITI ad lib

Ne me lasserai jamais de cette langue,

De ces paysages, de ces chants…..

De ces sourires…

Qui invitent à vivre plus

Léger

Et plus….

Grand

 

 

 

Alors, un jour,

Ecrire sur les îles….

Tahiti, Raiatea, Maupiti and co

Ôter les cendres et plonger dans le lagon….

 

 

 

 

Nana!

 

Camille

 

 

WOMAN-HUMAN

Oh , il est des artistes que l’on croirait issues d’une même peau

Il est des mots qu’on croirait issus de son cerveau

Collapsus maximalus!!

Ecoute

Elle parle de toutes nos larmes, toutes nos guerres, toutes nos alarmes

Nos compassions, nos résiliences, nos alliances

Nos errances et nos résurrections….

 

Ecoute….

 

« But I’m the kind of woman

Mais je suis le genre de femme

 

That was built to last

Qui a été construite pour durer

 

They tried to erasing me

Ils ont essayé de m’effacer

 

But they couldn’t whip out my past

Mais ils n’ont pas pu effacer mon passé

 

To save my child

Pour sauver mon enfant

 

I’d rather go hungry

Je préfère mourir de faim

 

Got all these wounds that just won’t heal

J’ai toutes ces blessures qui ne guérissent pas

 

Inside of me

À l’intérieur de moi

 

And my blood flows

Et mon sang coule

 

Through every man

A travers chaque homme

 

In this godless land

Dans ce pays sans Dieu

 

That delivered me

Qui m’a délivré

 

I’ve cried so many tears even the blind can see

J’ai pleuré tant de larmes, même l’aveugle peut voir… »

 

Ecoute cette voix qui te parle de toi,

Toi, quelque part…

Oui, toi aussi l’ami !

 

Allez, au tableau, on traduit tout seul maintenant!

 

« I’ve been called a witch

I’ve crackled in the fire

I’ve died so many times….

I’d only just coming alive…… »

 

Staying alive a aaahhhh…

Alive.

Vivants.

Pour toujours.

 

Camille

Toiles…

 

Minutes de magie pure avec Château, Troubadours et Belles Dames du Temps Jadis….

 

Tissons nos toiles de folie douce, de génie tendre….

Tissons nos toiles

Araignées magnifiques

Perles de rosée symphoniques

Tissons

Entrelaçons

Sans relâche

Aimons….

 

 

Portez-vous

Prenez soin de …

…La Vie!

 

Camille

RETOUR A…

« Ennemi à soi-même, comment aimer les autres? »

Il est urgent de revenir à soi afin de mieux retrouver autrui.

Il est urgent de sortir des plaies de l’enfance,

Des années de normalité hagarde,

Celles des masques dont on se vêt pour ne pas retrouver le couperet

…celui que l’on retrouve de toute façon

Parce qu’on ne se correspond pas

Parce qu’on se ment à soi-même.

Et qu’on se fracasse contre des surfaces en plastiques blancs

Qu’on prend pour des Paradis

Oui

Urgence d’un retour à l ‘Amour

Urgence de revenir au coeur

 

Avec cette Chrysalide qui décidément, innocemment, se retrouve là….

Merci Etienne Daho pour « Le premier jour »  et tant d’autres, mais aujourd’hui merci pour celle-ci qui colle si bien à ma vie….

….et à tant d’autres aussi….

Vulnérables et changeants…..

…..Métamorphosis Aeternalis….

 

Envolez-vous!

 

Camille

L’occasion de débrancher….

Et si le confinement était aussi l’occasion de se couper des chaînes mortifères, celles qui ne cessent de mouliner la peur 24h sur 24h….?

Comme elle disait, France:

« rester maîtres du temps et des ordinateurs… »

Se rebrancher sur nos lignes intérieures…

« Ecoute parler ton coeur… »

Revenir à Soi…

Créer

Redécouvrir la beauté enfouie.

Et la bonté aussi…

Dans l’oiseau face à la fenêtre,

Le chien, le chat,

L’enfant

Leurs regards…

 

Portez-vous bene!

 

Camille

 

Le temps pour….

En ces temps de confinement

Le temps enfin d’écouter, de déguster, de goûter le somptueux, le vénéneux, le voluptueux

Jean-Louis Murat…. 

Le temps pour un battement de cil éternel

 

Qui s’accorde si bien à ce temps

Hors du temps….

Dérive Jean-Louis, dérive

Berce-nous

Cambriole-nous le coeur….

Détruis nos formatages trop sages

 

Ombre et lumière

Tu sais faire

Miaou….

 

Prenez soin de…

Portez-vous bene

 

Camille