NOCES

Longue pause paupières closes

Se remémorer l’infini.

Longue pause sommeil qui n’ose pas dire oui.

Longue pause

Quand partir tout quitter ne tient qu’à un fil

Longue pause

Recompter ses troupes vérifier la lordose

Faire son sac regonfler les pneus du tandem

Courir dans la nuit sur la plage déserte

En faire son lit.

Plus de rêves, plus de projets, plus d’alertes

Être là, à même le sol,

Sable sous les doigts

Fin si fin,

Respirer l’odeur des vagues

Bercer bercer le petit enfant gris.

Coulez coulez roue des larmes

Sous le soleil d’été tout sanglot s’enfuit.

 

CamilleA de Arman

 

Actualité

 

 

Plus que d’actualité parfois….

 

LE SILENCE

 

Lever les voiles

Intérieurs

Extérieurs

 

Se désencombrer.

 

Des références

Et des identités

Plaquées

Planquées

 

Plonger

Dans d’autres ondes

Plonger dans d’autres mondes

 

Aimer, aimer, aimer.

 

Bel Eté à vous!RVDn3_chaton_28-05-2016_24

 

Deux soeurs dans un jardin d’été…

Bonjour à tous!

 

Le soleil, le vent doux et caressant, les pensées dérivant… et ne rivant plus du tout.

Et soudain un air qui vient de loin …

Une joliette qui m’a trotté en tête tout le jour, dans le jardin..

Une histoire de requin blanc, d’ex-amant ou de dauphin blanc, histoire de remonter le temps pour être à présent dans le plein instant….?

Un bonheur tout nu qui croque le moment qui passe…

Un truc dans le genre … doucement.

Décidément, j’ai la mémoire flanche!

Goûtons ensemble, voulez-vous?

My emotion…

 

Et puis la soeur ainée s’est rappliquée, forcément!

Un effet papillon qui  surgit se planque au fond d’ un canot clapotant sous les étoiles

« dans ce pays où rien ne bouge », il y a un poisson rouge qui doit brûler, sinon le nectar tue la fleur, je crois!

C’est urgent, il a l’air d’insister!

Les ronces, les genêts brûlent, mais du secours est attendu…

Ouf!

 

Belles journées d’été à vous, douces et pleines de Vie!

 

Camille

 

Résolutions

L’été a ceci de bien est qu’il permet de tout remettre à plat. De réajuster les priorités, d’ôter le gras. Des relations surfaites ou surestimées, des distractions inessentielles, des sentiments dépassés.Des questions à plus se poser. Sans résolutions avérées.

Revenir aux bases. On ne peut que le seriner. Même si on pense s’y tenir, toujours un moyen de dévier.

Alors ne pas se dire: tu devrais alléger. Se dire: creuser à ta source.

Continuer.

Même si… (avec pour résolution 10 d’oublier les fautes d’orthographe! )

 

 

« des milliers de jours c’est bien trop court…. »

 

Portez-vous bien !

 

Camille

No more questions…..

Tant de questions

Trop  de questions.

 

Continuer sur le chemin

Sans chercher à rien comprendre  jamais…

 

Le début de l’action juste est dans le geste tracé d’un trait.

 

Rien de rien non je ne regrette rien….

 

 

Bel été à tous!

 

Profitez-en bien…

Il passe si vite…

 

 

Camille