Scotché, le mec de la radio!

animateur radio

Reçu il y a quelques minutes, ce retour de notre animateur préféré sur Fréquence Paris Plurielles…

Cela fait plus de quinze jours que je porte en moi la mauvaise conscience de ne pas avoir mis un petit mot sur Facebook.

Le texte ci-dessous est destiné à ce support si vous estimez vouloir le porter sur le « mur »

Allez ! Sylvain, encore un toast !

Amicalement

JCC

« Je voudrais porter un toast à toute l’équipe promotionnelle au service du livre « La forme de mon désir »

En particulier Sylvain A, technicien émérite qui magnifie les sons et les vidéos sur tous les supports existants.

Je remercie Sylvain B qui a multiplié par 2 998 les auditeurs de FPP (Oui ! Ce jour-là, ma mère n’a pas pu écouter l’émission)

Bravo à Sylvain C, attaché de presse qui a réussi à « décrocher » des interviews de la presse papier, radios et vidéos.

Félicitation à Sylvain D, agent littéraire et créateur d’évènements pour avoir fait le « buzz » sur « Dailymotion » et « Youtube »

Une mention spéciale à Sylvain E, agent commercial au service des vins de France, et pour lesquels il pose un verre à la main sur toutes les photos.

IMG_2496

Ah? Bon!!!

Mais bien entendu rien de tout ceci ne serait sans Sylvain BOES et Camille ARMAN, écrivains (Sylvain ! tu as gagné l’appellation contrôlée) qui ont gagné le pari risqué d’écrire (et de réussir) un livre à quatre mains et deux cœurs…

Ah ! J’oubliais ! (Mais non, mais non) la mention spéciale pour le sourire de Camille ! (Bah ! C’est ça qui fait courir Sylvain…)

Bisous

JCC

P.S. Le mec de la radio est quand même scotché par les performances au niveau des visites et auditeurs que vous avez ramenés dans Nos filets. »

Merci JCC pour ce retour plein d’énergie, que dis-je de fougue et d’éloges mais je voudrais apporter un correctif véhément…

Tous les « Sylvain » cités par Jean-Claude Caillette ne sont que des personnages de fiction. Toute ressemblance avec une personne existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence…

De plus, Camille prend une part très active dans tout ce projet, dont elle est l’initiatrice avant tout le monde, sans oublier son (grand) fils qui donne de son temps dès qu’il le peut…

Bon dimanche

Sylvain

Demain, « La forme » désire La Ferté…

Bon, c’est pas l’tout, demain on reprend notre bâton de pèlerin, direction une adresse qu’on aime particulièrement, qui sait y faire avec les auteurs lors des séances de signature.

L’adresse…

La librairie Cyrano, fièrement représentée par une jeune femme du tonnerre, Clémence affichant toujours son joli sourire derrière son comptoir. Ça se passe à La Ferté sous Jouarres, 17 rue des Pelletiers de 15h à 19h

Ça me donne envie de livrer ces quelques lignes que voici:

 » Ne pas fuir, oser même quand tout déraisonne autour.
Continuer, tracer la route, le sillon depuis longtemps envisagé, contre vents et marées. Contre les doutes renvoyés par l’entourage, ne pas se fourvoyer. Donc écrire, vivre, aimer, tout est lié.
Et un jour enfin, publier. Par pour la gloriole : pour respirer. Trouver des voix communes, des échos à sensations, à émotions. Des amplificateurs afin de partager,de célébrer la vie au lieu de la mépriser… Et de passer à côté.

J’écris jour et nuit. Nécessité intérieure. Intensité dont je ne peux plus me passer et qui m’aide à affronter les absurdités extérieures déposées par de curieux cétacés sur mon cœur…
J’ai renoncé à comprendre. Je fore intérieur, à la recherche de la source enfouie de la vie. »

 

Et à nouveau le lien vers notre entretien enregistré récemment avec Sylvain concernant ‘La forme de mon désir » sur ‘Over & over » de Jean-Louis Murat. Jean-Claude Caillette nous a gâtés

Bon we et bienvenue à qui pourra faire un détour nous voir demain, vous pourrez lire l’article paru dans le journal « La Marne » cette semaine, il est à peine froissé, c’est notre manière de faire le buzz.

 

 

 

Rentrée en « Forme »…

rentrée du chat

C’est la rentrée!

On reprend le rythme, qu’en pensez-vous?

Une amie, « Lise », que tout le monde connaît (ou presque) nous a fait le retour de lecture qui suit…
Quand « La forme de mon désir » vous inspire, ce n’est que du bonheur…

« *.¸.*♥*. « La forme de mon désir » .*♥*.¸.*

Le livre de Camille et Sylvain.

Un puzzle à assembler au fil des pages…
On décolle, on s’envole avec Léo et Chloé.
Texte poétique, d’une sensualité brûlante et, en même temps… délicatesse des mots, des gestes, des images.
Belle lecture. Merci à vous deux.

Pour vous procurer le livre, contactez nous directement sur nos pages facebook: Camille Arman & Sylvain Boes…

On vous réservera une dédicace personnalisée. Promis

Belle soirée,

Camille

« La Forme de mon Désir », critique de Catherine L.

pont des soupirs

« Vient de terminer La forme de mon désir : Une impatience qui prend le temps.

Une écriture à quatre mains et davantage. Des images, des odeurs, des couleurs. Le vieux pont de pierre qui soupire, le pain qui chante. Un livre fait de sensations, d’émotions, à la recherche de la perfection et de l’harmonie dans la relation amoureuse et dans l’écriture. Une histoire aussi qui fait la part belle au rêve et à l’espoir. »

Bon dimanche,

Camille

Retour du jour, tabernac…

quebec1

« La Forme de mon Désir » a traversé l’Atlantique, direction Montréal. Pas banal de prendre l’avion pour un nouveau-né de quelques jours, mais certains amis de longue date de Sylvain s’impatientaient, on ne pouvait pas refuser ce plaisir d’élargir notre cercle de lecteurs. Voilà quelques impressions reçues ce jour, les voici en primeur:

« J’ai aimé la dentelle du récit. Le jeu de ricochet. Le fait de suivre un fil, de sauter des pages pour le suivre et de revenir au début. Parce qu’il faut bien suivre l’histoire comme l’ont voulu les auteurs , ‘spas?
Merci à tous deux, c’était un fort joli week-end passé en votre compagnie. »

Isabelle

Belle journée,

Camille

Retour Cathy L.

IMG_2363

Un autre retour d’une autre lectrice fidèle elle aussi

« J’ai beaucoup aimé le roman, j’ai eu un petit pincement au cœur pour la fin. je vais dire comme Fugain, « C’est un beau roman, c’est une belle histoire… » mais les histoires finissent mal en général! Érotique, sensuel, oui mais avec beaucoup de poésie aussi, bravo à vous deux… fais attention Sylvain quand tu prends ta moto tout de même… »

Cathy

« La forme de mon Désir »

Notre éditeur étant apparemment en rupture, il vous faut passer, -quel drame n’est-ce pas?- par Sylvain et moi pour acquérir un exemplaire du livre, via ce blog ou nos pages facebook, en message personnel bien sûr.

chambre d'hopital

« Mais le délire le reprend dans sa danse des sept voiles…
Une femme entre dans une pièce vide où il repose. Elle est nue. Elle retire délicatement le lien qui nouait sa chevelure. Lent mouvement du respirateur. Cliquetis régulier d’un mécanisme usé dans la lumière tamisée. Des mèches folles tombent sur ses épaules, couvrant ses seins. Elle s’approche doucement. Il voit ses hanches, ses reins.
Elle ôte le drap, ultime rempart entre leurs corps. Ils se connaissent. Il ne peut avoir oublié ce lien d’or. »

A bientôt

Camille